Souffrez-vous d’un manque de magnésium ?

Les symptômes d’un manque de magnésium peuvent correspondre à des crampes musculaires, des tics faciaux, des troubles du sommeil, une dépression, des maux de tête, des syndromes prémenstruels et autres douleurs chroniques. Alors, qui signifie exactement une carence en magnésium et quels en sont les symptômes ?

Fonction du magnésium

Le magnésium est impliqué dans plus de 300 réactions biochimiques dans le corps. Il permet de maintenir la régularité de la contraction et relaxation du muscle, la fonction nerveuse, le rythme cardiaque, un système immunitaire sain et des os forts et solides. Il contribue à la production et au transport de l’énergie, à la fabrication des protéines et des réactions enzymatiques. En outre, il régule le taux de sucre dans le sang, permet une pression artérielle normale et prévient de certains problèmes chroniques comme l’hypertension, les problèmes cardio-vasculaires et le diabète.

Symptômes neurologiques

Les premiers signes d’une carence en magnésium peuvent correspondre à des troubles gastro-intestinaux. Ces problèmes peuvent aller d’une simple perte d’appétit jusqu’à des nausées ou des vomissements.
Par ailleurs, certaines études ont montré un lien entre le magnésium et le système nerveux. Dans certains cas, ce minéral semble avoir un effet positif sur le stress, l’irritabilité, l’anxiété et la dépression. En outre, les problèmes de mémoire ou cognitifs peuvent être dus à un manque de magnésium.

Symptômes musculaires

Il a été démontré que le magnésium permettait de stabiliser l’axone, la fibre nerveuse qui transmet les informations loin des cellules nerveuses du corps humain. Lorsque la quantité de magnésium baisse, le résultat influence l’activité neuromusculaire, ce qui peut engendrer des tremblements musculaires, des crampes, des spasmes et une certaine faiblesse musculaire. De plus, une carence en magnésium provoque d’autres symptômes comme des vertiges, une perte d’équilibre et la tête qui tourne.

Symptômes cardiovasculaires

Un taux de magnésium trop bas peut avoir un réel impact sur l’activité cardiaque, au même niveau de ce que l’on pense traditionnellement quant à l’influence importante de la graisse ou du cholestérol. Une recherche antérieure a révélé qu’un taux faible de magnésium était lié à de nombreux facteurs de risques cardiovasculaires connus comme l’hypertension artérielle, l’accumulation de la plaque artérielle, le cholestérol et le durcissement des artères. Les personnes souffrant d’un manque de ce minéral sont sujettes à une arythmie ou un rythme cardiaque anormal.

Tous nos compléments alimentaires à base de magnésium

Le manque de sommeil donne faim !

Lorsque l’on est fatigués, nous avons envie de manger plus gras, plus sucré et plus salé afin de compenser ce manque de sommeil. Ainsi, la fatigue aurait des impacts sur le surpoids…

Hormones et grignotage

Lorsque l’on a envie de dormir, la sécrétion de la leptine, hormone, est considérablement diminuée. Son rôle de régulation des besoins énergétiques n’est plus assumé, ce qui ferait augmenter l’appétit, le grignotage et un apport fort en calories, avec des envies de fast-food, beignets, pâtisseries, pizzas et viennoiseries. La prise de poids aurait donc un lien direct avec le manque de sommeil.

Par ailleurs, le manque de sommeil augmenterait aussi les niveaux de ghréline, une hormone digestive qui stimule l’appétit.

Fatigue et cerveau

Plus fatigué, notre cerveau ne contrôle plus les pulsions alimentaires. La zone des capacités cognitives comme la concentration, la mémoire, la planification ou la prise d’initiatives, appelée cortex préfrontal qui commande nos pulsions, serait affaiblie ce qui aurait un véritable lien sur nos pulsions alimentaires.